Dazon 1100cc RE "Minico joue gros ... cube"
Écrit par Mac Rodgers   
25-09-2006
Dazon 1100cc RE : "Minico joue gros ... cube"

A líinstar de celui du quad, le marchÈ du buggy en pleine expansion, semble se tourner vers des cylindrÈes de plus en plus importantes. Dans cette dynamique, DAZON, avec Minico en France, et Nan buggy au Benelux, ne font pas dans la demi mesure. Ils proposent dÈsormais un engin de 1100cc homologuÈ dans la catÈgorie des quadricycles lourds ‡ moteur : le DAZON 1100cc RE.
photo01.jpg
Du gros, du trËs gros ! En tout cas en ce qui concerne la motorisation, puisquíon quitte líunivers du motocycle pour se tourner vers celui de líautomobile. Le quatre cylindres qui Èquipe le Dazon est le moteur SUZUKI montÈ sur la SamouraÔ, la boite est celle de líalto. Un moteur de voiture montÈ sur un buggy, cela rappelle nettement les solutions adoptÈes par les Kart cross de compÈtition.

La gageure consiste a en faire un engin civilisÈ, homologuÈ, capable de rouler sur nos routes.

Un dÈveloppement nÈcessaire

Le 1100cc DAZON nĂ­est pas arrivÈ l‡ par hasard, son dÈveloppement a ÈtÈ long, sinon laborieux. La version ÂŽ prÈsÈries ÂȘ non bridÈe a roulÈ suffisamment en Europe pour que lĂ­engin ne nous soit pas totalement inconnu.

En effet, les buggys fabriquÈs en Chine et importÈs dans la communautÈ níont aucune chance de fidÈliser une clientËle europÈenne, si un vrai travail de dÈveloppement níest pas menÈ en amont : les distributeurs doivent travailler en collaboration avec les constructeurs asiatiques. Pour le Dazon, cette dynamique semble Ítre en place, puisquíun reprÈsentant des importateurs europÈens veille l‡-bas, ‡ ce que les directives de mise au point soient exÈcutÈes par le bureau de dÈveloppement de líusine DAZON PMI ‡ Shanghai.

La bonne recette parait avoir ÈtÈ appliquÈe : dÈveloppement europÈen, et fabrication chinoise.

photo02.jpgphoto03.JPG


Prise de contact

1100cc, sur le papier cela fait peur ! DĂ­autant que les premiËres photos disponibles de lĂ­engin renvoyaient un caractËre agressif qui venait renforcer cette image de ÂŽ monstre ÂȘ. En fait, les dimensions restent heureusement raisonnables et ne choquent pas plus que cela les utilisateurs de buggys de poche que nous sommes. Bien sur, avec 3m de long et presque 1,7 m de large, il vous faudra trouver une remorque adaptÈe ou peut Ítre dÈcider que cet engin est un vÈhicule capable de se transporter sur les lieux de randonnÈe.

Les roues (AV : 25x8-12 / AR : 25x10-12) sont montÈes avec des jantes alu qui sont dĂ­un bel effet. Elles doivent probablement hÈlas, sacrifier ‡ lĂ­esthÈtique un peu de la soliditÈ requise pour une utilisation ÂŽ off road ÂȘ.

Le chassis tubulaire de 35 de section est tout a fait conventionnel, il est masquÈ sur toute la partie avant par des ÈlÈments en tissus impermÈables ajustÈs gr‚ce ‡ des velcro. Cela níest pas du meilleur effet ‡ notre go˚t. Pas plus que les protections de c‚blerie taillÈes dans la mÍme matiËre. Ces ÈlÈments de finition ne cadrent pas avec le prix public de cet engin. Mais elles sont efficaces, vite nettoyÈes, elles remplissent leur rÙle de protection.

Embarquer dans le DAZON, níest pas si facile car le plat bort est assez haut. Le passager dÈrÈglera le rÈtroviseur du pilote et le pilote pourra accrocher le comodo de clignotant.

Dans le domaine de la finition, les compteurs et les comodos restent basiques et líajustement des piËces en mouvement pourrait Ítre amÈliorÈ encore une fois, il síagit díun buggy. Par contre un plus sur le maintien du passager et du pilote. Le passager bÈnÈficie díun repose pied trËs efficace et díune poignÈe bienvenue. Le pied gauche du pilote trouve facilement une cale a sa dispositionÖ La position de conduite est trËs bonne. A noter : Le pÈdalier est lui aussi rÈglable dans tous les sens, volant, pÈdalier levier de vitesse rÈglage, ceintureÖ

photo05.jpg

photo04.jpg

Il faut dire que lĂ­aprËs midi nous rÈservera une sÈquence ÂŽ shaker ÂȘ ou tout cela sera utile.

Le train avant reÁoit une double triangulation indÈpendante. Les triangles sont larges et de bonne facture, seul le temps et líutilisation, dira si la liaison avec le support de roue est assurÈe avec une qualitÈ de matÈriaux suffisante. Mais franchement, jíai ÈtÈ impressionnÈ par les sollicitations encaissÈes par cette piËce. Tout est montÈ sur rotule

Líamortissement ‡ líavant est confiÈ ‡ des ÈlÈments a ressort AST (exit les FOX)

A lĂ­arriËre les AST, moins ÂŽ dur ÂȘ que les fox ils devraient facilement compenser les contraintes du poids du moteur. Le double bras indÈpendant parait sÈrieux, encore une fois, seul le temps nous dira si la qualitÈ des soudures et des matÈriaux saura encaisser les contraintes que lĂ­ont peut faire subir ‡ un tel engin.

La transmission est assurÈe par des cardans, rien ‡ direÖ Díautant plus que la transmission secondaire est ici assurÈe par une vraie boite mÈcanique et non plus un variateur/inverseur avec courroie.

Jíai du mal ‡ me rappeler que cet engin níest pas un kart cross taillÈ pour la compÈtition. Et que de ce fait, il nía pas ‡ rÈpondre aux mÍmes exigences... Tout en Ètant certain que cet engin pourrait lui aussi tourner sur circuit, je me rappelle que le Dazon 1100cc est avant tout taillÈ pour donner un maximum de plaisir et de fun a ceux qui sont attirÈs par les sensations extrÍmes.

MÍme ‡ 15kw avec un couple de camion (60N/m ‡ 2400 tr) ! Cet engin semble en mesure de propulser son pilote sur les pentes du nirvana des pilotes de buggys !

Il me tarde de le mettre en route et díexÈcuter les premiers tours de rouesÖ

Contact : Le moteur rÈpond ‡ la sollicitation immÈdiatement ! Le bruitÖ Il est feutrÈ et civilisÈ ! Il rappelle que cet engin est amenÈ ‡ rouler dans la circulation. Alors ? Feulement de fauve ? Ou monstre bridÈ ?

Quelques tours de roues síimposentÖ

photo06.jpgphoto07.jpg
Le pot díÈchappement est montÈ efficacement, puisque il est suspendu par des silentblocs

Líautre engin est montÈ avec un pot homologuÈ NIMBUS proposÈ ‡ 350 euros.

Savoir s'il donne plus de pÍche ? Difficile sans circuit plat et dÈgagÈ, mais en tout cas le bruit est sympa. Le bruit du pot díorigine est trËs convaincant, sait rester discret en ville et efficace dans les tours.

Enfin est un peut lourd ‡ mettre en mouvement.

Et le caratËre ÂŽ rugueux ÂȘ du moteur nĂ­arrange pas les choses

Il faut Ègalement composer avec la boite ‡ commande par c‚blerie : En fait les passages se font de maniËre ÂŽ virile ÂȘ Plus le temps passe, plus les paysages sont beaux et nous commenÁons ‡ nous habituer au pilotage.

En fait, passer ‡ plus de 100 km/h dans un chemin cassant devient permis.

Líengin se pilote facilement et de maniËre saine. Le train avant engage facilement , le travers est immÈdiat.

Sur la terre, cíest un rÈgal: cíest un engin sportif, qui fatigue ‡ conduire.

photo08.jpgphoto09.jpg

Les franchissements ne sont pas sa tasse de thÈ (garde au sol, emp‚tement, diffÈrentiel,) Pourtant aucune difficultÈ du terrain de 4/4 empruntÈ ne lui rÈsistera.


Conclusion

Une utilisation polyvalente.

photo10.JPG
Un premier point : Le DZ 1100cc est un vrai vÈhicule qui saura vous transporter dans de bonnes conditions de sÈcuritÈ et díagrÈment díun point ‡ un autre. Mais cíest aussi un monstre de sportivitÈ qui vous donnera des sensations sans pareil sur les pistes. Tout est possible : Appel, contre appel, travers gigantesques, passage rapide en courbe sur des terrains alÈatoire.

Seul son empattement et ses dimensions consÈquentes le limiteront dans les franchissements.

Il ne faudra pas non plus chercher ‡ passer l‡ ou peut se faufiler un 150 sans y laisser quelques ÂŽ plumes ÂȘ. Le DZ reste un grand buggy qui aime les espaces dÈgagÈs. Son caractËre apprÈcie les grands espaces et des pistes, o˘ sa vitesse et la largeur de son train avant le mettent plus ‡ son aise.

En fait son domaine de prÈdilection reste la piste de terre, cíest plus un engin sportif quíun engin de randonnÈe.

Reste ‡ savoir si líÈvolution de lĂ­offre buggy tournÈe vers les ÂŽ gros ÂȘ, Èvitera les Ècueils de celle vÈcue par lĂ­univers du quad, pourtant diluÈe sur une pÈriode au moins deux fois plus grande.

Les gros ÂŽ buggys ÂȘ apporteront-ils une amÈlioration de la qualitÈ du marchÈ en terme de fiabilitÈ ? Peut-Ítre ! Car plus les engins vont vite, et plus il faut que les constructeurs amÈliorent la qualitÈ.

Augmenterontñils le plaisir de rouler en buggy ? Bien que lÈgitimes, ces questions ne seront pas ÈlucidÈes ici. Le recul manque, et nous ne pouvons que laisser nos interrogations en suspens, pour nous concentrer sur la prise de contact avec líengin qui nous est prÈsentÈ.



Points positifs
  • Bonne qualitÈ apparente du train avant
  • Position de conduite et maintien
  • Couple gigantesque
  • Puissance toujours disponible
  • CapacitÈ ‡ devenir sportif

Points nÈgatifs

  • Prix 10.900 Ä
  • Boite imprÈcise ‡ manier avec force
  • Moteur rugueux difficile ‡ doser (tout ou rien)


Fiche technique† (DonnÈes distributeur)

  • refroidissement liquide ‡ injection
  • CylindrÈe : 1100 cc
  • AlÈsage / Course : 78 x 65,5 mm
  • Transmission : boÓte 5 vitesse + MA
  • Propulsion par cardan
  • Puissance maxi : HomologuÈe EEC 15 Kw ‡ 2400 trs/min
  • Version OFF ROAD (non homologuÈ 67 CV)
  • Couple max : 60 N*m/1800 rpm
  • Suspension avant : double bras avec amortisseurs
  • Suspension arriËre : double bras indÈpendants avec amortisseurs FOX
  • DÈbattement en mm : AV et AR 355 mm
  • Freins : disques hydrauliques avant + arriËre
  • Dimensions en mm : L : 2985 / l : 1670 / H : 1455
  • Empattement : 2350
  • Poids ‡ vide : 395 Kg
  • Pneumatiques : AV : 25x8-12 / AR : 25x10-12
  • VÈhicule homologuÈ


Prix public TTC (port inclus) : 9.990 Ä

Frais supplÈmentaires DOM-TOM : + 10 % des prix TTC affichÈs


(Article 17 du 25/09/2006)