Accueil arrow Infos générales arrow ll faut monter d'un cran!
ll faut monter d'un cran! Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Mac Rodgers   
24-02-2007

ll faut monter d'un cran !


C’est sûr, le marché du buggy est en pleine mutation. Cette évolution peut se résumer en trois mots :

- Plus d’intérêt

- Plus d’exigence

- Plus de machine

 

Nous assistons en ce moment à ce qui pourrait être un tournant pour le marché tout récent du « buggy de poche ».


A la fois, l’intérêt du public n’a jamais été aussi important. Le concept est attirant et la fréquentation des sites spécialisés (surtout du nôtre !) en est le témoignage. Ce produit, dès qu’il sera au niveau, se vendra !

 

Pourtant, l’émergence d’une véritable prise de conscience que ce marché était (est ?) livré aux aventuriers de l’importation sauvage, et aux vendeurs composant facilement avec la législation commerciale, a dégoûté et déçu nombre de clients particuliers ou professionnels.

 

Paradoxalement, de grandes enseignes semblent se pencher sur la question du buggy de poche, et de plus en plus de marques « connues » s'intéressent à la question. Qui d’importer des machines plus fiables, commercialisées avec plus de transparence, qui d’entamer un véritable développement pour ce type de véhicule en visant une commercialisation à plus de 18 mois…

 

Bref, l’ère du buggy chinois de piètre qualité, n’intéressant que des passionnés bricoleurs, est révolue !


Le buggy est appelé à évoluer ou mourir dans sa confidentialité !


L’issue de cette problématique réside dans l’assainissement du marché !


Minico semble ne plus miser sur le Xingyue, plus personne n’ose vendre du Xingling, ALP restreint son réseau pour contrôler la vente de ses engins Saiting. La politique commerciale de PGO reste nébuleuse... Seul SECMA continue son bonhomme de chemin, surfant sur la qualité atypique du fun buggy.


Dans le même temps, plusieurs 650cc arrivent sur le marché…SLX, Kinroad, Saiting…


Il est à prévoir que si ces engins sont décevants, le marché du buggy descendra une marche supplémentaire alors qu’il commence déjà à se tasser…


Il faudrait alors attendre des engins beaucoup mieux finis et conçus pour que la confiance des utilisateurs et des revendeurs reviennent …


Au risque que les passionnés restent entre eux…


… Mais le risque est pour qui ?


 
Recherche sur le site
Qui est en ligne
Il y a actuellement 1 invité en ligne
© 2017 Le site du BPAF - Buggy de Poche à Fond
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.