Accueil arrow Fiches Buggys arrow Xinling 150
Xinling 150 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

XINLING 150 Le chinois tranquille

VIN :LLJZC…

Fabriqués en Chine par JIANGSU XINLING MOTORCYCLE LTD, le Xinling 150 est relativement bien connu car importé depuis début 2005 en France. C’est une machine d’entrée de gamme bon marché qui a déçu nombre de distributeurs (SUMICO, TOMDO…). Le Xinling reste pourtant un buggy « de base » attractif, pour autant que l’utilisation et le soin apporté à l’entretien, soit en rapport avec la qualité du produit. Il reste principalement commercialisé en France par IT diffusion sous la marque Heroway. Il est toutefois possible de le retrouver badgé sous d’autres noms…

Prix public (IT diffusion) :

3400 euros

SAV : 0 (pas de réseau)
FIABILITE 1

Les plus

- Présentation homogène

- Confort

- Agrément de conduite

Les moins

- Prix

- Absence de réseau en SAV

- Fiabilité aléatoire.

- Performances limitées

Caractéristiques techniques :

Dimensions :L/l/H

Moteur

Démarrage

Poids

Freins

Transmission

Réservoir

Suspension Av/Arrière

2250/1360/1550

4 temps 149.5cc. Refroidissement par air

Electrique

265 kg

AV/AR disques

Auto CVT, avec inverseur marche arrière. Chaîne doublée

7 litres

Triangulation simple / Bras oscillants arbre rigide

C’est certain, le Xinling 150 n’est pas fait pour une utilisation sportive… La qualité des matériaux et de la fabrication ne s’y prête pas. Pour autant, les amateurs de balades tranquilles ou ceux qui se servent épisodiquement de l’engin le trouveront sympathique. Ils pourront goûter aux joies du buggy de poche : Cheveux aux vents, la conduite typée « Kart » est bien celle commune à tous ces engins. Celui-ci est homogène et conçu correctement. Le confort est bon, la place ne manque pas, et l’ergonomie est satisfaisante.

Ils faudra malgré tout composer avec l’inverseur souvent difficile à régler, et la fragilité conceptuelle liée à la qualité médiocre des matériaux. Le train avant remplit son office mais il reste lourd à manipuler, et rend l’engin peu maniable car sous-vireur.

Le comportement reste sain, et si vous arrivez à le fiabiliser, ce petit engin peut devenir un compagnon fidèle mais tranquille.

Le moteur est celui qui équipe la plupart des go kart 150 (licence Honda GY6). Ce petit moteur est volontaire et assez solide, il se prête avec bonne grâce à diverses préparations.

Le Xinling reste une copie de ses concurrents asiatiques (PGO et DAZON). Les similitudes de châssis et de moteur sont flagrantes. Pourtant, le produit reste un cran en dessous.

La qualité de fabrication ce buggy en fait une « entrée de gamme ». Bien qu’il y ait peu de retours négatifs liés à ce véhicule (du fait aussi de sa diffusion confidentielle), la fiabilité reste aléatoire, et n’est pas à proprement parler, comblée par une préparation ou par le service après vente du distributeur (quand celui-ci est identifié…). Seuls les sages et les bricoleurs patients, sauront trouver du plaisir au volant d’un Xinling : Exigeants s’abstenir.

 
Recherche sur le site
Qui est en ligne
Il y a actuellement 1 invité en ligne
© 2017 Le site du BPAF - Buggy de Poche à Fond
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.