Accueil arrow Articles de fond arrow Le buggy de poche : l'aube d'une trajectoire industrielle ? ...
Le buggy de poche : l'aube d'une trajectoire industrielle ? ... Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Mac Rodgers   
20-05-2006

Les problËmes liÈs ‡ la qualitÈ de fabrication peuvent Ítre rÈsolus pour autant que le distributeur/importateur fasse le nÈcessaire.
A ce titre, ALP sont des professionnels dont líexemple est ‡ suivre (Du fait de sa conception simple et rustique, le Saiting a peu de problËme de conception) : remplacement díune partie de la visserie, soin apportÈ au montage, rectification des Ètriers de frein, montage díune ligne díÈchappement, prÈparation moteur (galets, gicleur), montage díun 3eme palier sur líarbre de transmission, proposition de piËce de remplacement.
A noter Ègalement que les importateurs obtiennent des modifications qui síimposent ‡ líusine. GÈomÈtrie train avant, remplacement des pÈriphÈriques etc.Ö


Les problËmes liÈs ‡ la vente seront rÈglÈs en fonction du professionnalisme du commerÁant. Du montage, au conseil, en passant par líapprovisionnement en piËces dÈtachÈes, et la parfaite connaissance de líengin, beaucoup de petits ennuis peuvent Ítre rÈsolus au niveau de ce maillon de la chaÓneÖ Vendre du buggy est un peu un sacerdoce, les vendeurs intÈressÈs uniquement par une prise de marge rapide, seront forcement dÈÁus.

Pour conclure, il nous faut reconnaÓtre que les buggys de poche ne sont pas fiables ‡ 100%. Les buggys asiatiques sans importateurs officiels ou distributeurs structurÈs, probablement moins que les autresÖ Pourtant nous restons persuadÈ que des solutions existent et certaines ont dÈj‡ ÈtÈ mises en Ășuvre pour amÈliorer le niveau de qualitÈ des engins qui nous sont proposÈs ‡ la vente.

Nous nĂ­avons pas le choix : pour que le buggy de poche continue dĂ­exister, il faut quĂ­il se vende ! Et pour quĂ­il se vende, il faut quĂ­il devienne meilleur !

Cíest líintÈrÍt des usagers et des professionnels. Il existe des voies díamÈlioration : Elles rÈsident dans líÈquilibre du rapport de force (et du rapport díeffort) entre les constructeurs, les distributeurs/importateurs, et les revendeurs. Cíest líÈquilibre entre ces diffÈrentes structures qui permettra de faire avancer les choses.

Dans cette Èquation, le dernier maillon reste, bien sur, les clientsÖ. Je devrais dire, les passionnÈs, car líachat díune telle machine est symptomatique díun certain Ètat díesprit militant.

Dans cette optique, líavenir du buggy de poche devrait se trouver dans la communication entretenue entre des professionnels qui constatent les problËmes, les recherchent parmi les utilisateurs, sans les nier, pour y remÈdier ; et les utilisateurs sincËres, motivÈs pour que leur passe temps soit toujours plus facile díaccËs.


Au BPAF, cíest cette Ènergie que nous rassemblons ...


Nous nous refusons ‡ jeter líÈponge ! Nous ne sommes pas de ceux qui ne mettent líaccent que sur les points nÈgatifs, sans proposer de solutions.
Nous níavons rien ‡ prouver en tant que personne, nous savons juste que le buggy, cíest nous qui le faisons vivre avec 70 membres actifs en France et au Benelux, avec 600 membres inscrits sur notre forum (1,5 de plus chaque jour depuis son ouverture !).
Ce forum (
http://bpaf.forumactif.com/ ) compte plus de 25000 messages, et une frÈquentation journaliËre moyenne constatÈe jusque ici, entre 1300 et 2500 pages lues par jour. Si ces chiffres sont de nature ‡ convaincre nos partenaires que leur intÈrÍt, et líintÈrÍt du buggy se trouve au BPAF, il nous faudra les publierÖ
Mais en tout cas, notre ambition, cíest bien de dÈvelopper et de promouvoir le buggy de poche, pas de se poser la question de son existence !

(Article 15 du 20/05/2006)



 
Recherche sur le site
Qui est en ligne
© 2020 Le site du BPAF - Buggy de Poche à Fond
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.