Accueil arrow Articles de fond arrow Le buggy de poche : l'aube d'une trajectoire industrielle ? ...
Le buggy de poche : l'aube d'une trajectoire industrielle ? ... Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Mac Rodgers   
20-05-2006

Saiting 250
Inverseur de faible qualité
Pot d’origine inadapté
Fragilité des roulements arrières due à un défaut de géométrie des supports,
Soudures fragiles sur les périphériques (commun tout buggy),
Centrale clignotant, qualité visserie, conception étrier de frein arrière
Arbre de transmission fragile.
De nombreuses modifications ont été apportées par l’usine et/ou par les importateurs en relation avec elle. Ce buggy nécessite des améliorations réalisées par certains vendeurs (3eme palier en particulier).

Xinling
La qualité de fabrication est aux standards chinois… C'est-à-dire difficilement conciliable avec l’utilisation européenne…
Transmission à double chaîne difficilement réglable et souvent fatale aux roulements sur le 250.
Qualité de l’inverseur faible, ajustements approximatifs. Problème de conception au niveau de l’étrier de frein arrière. Périphérique de piètre qualité (câble, levier visserie, joints, roulements)
Géométrie rendant le buggy très sous vireur…
Il faut beaucoup de soin au montage pour éviter les problèmes de vibration et soulager les contraintes des pièces boulonnées ensemble.
D’une manière générale, la qualité d’usinage des moteurs est faible et beaucoup de paramètres non optimisés (alignement des axes, rigueur de calibrage des pièces, et même provenance des moteurs…) font que d’un buggy à l’autre, les engins s’en trouvent transformés.


AXR
Ici le problème devrait être différent puisque le buggy est assemblé en France (Romorantin) et que 95% des pièces sont d’origine européenne. Ce buggy n’échappe pourtant pas aux reproches :
Géométrie du train avant et arrière se déréglant assez facilement, et usant prématurément les pneumatiques
Fragilité du support de roue avants
Etanchéité des compteurs, du réservoir de liquide de frein. Supports moteurs fragiles.
Plastiques fragiles.
Quelques problèmes de régularité dans la répartition « matière » des réservoirs de carburant.
Protection thermique du même réservoir un peu juste.
Fuite au niveau de la jauge à essence et étanchéité du même réservoir
Quelques soucis d’étanchéité du système électrique

Xingyue
Nous avons peu de recul sur cette machine, mais avons déjà constaté des différences entre ceux essayés chez Imagik bike et ceux importés par Minico (performance, ajustement train avant) .
Il est probable que ce buggy aura les mêmes ennuis que les autres, liés à la fabrication en Chine malgré un effort fait dans le calibrage des matériaux (section tube par exemple). Nous espérons que les solutions techniques retenues et innovantes (différentiel, amortisseurs avants à renvoi…) ne seront pas source de problèmes plus difficiles à gérer.



 
Recherche sur le site
Qui est en ligne
© 2017 Le site du BPAF - Buggy de Poche à Fond
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.