Accueil arrow Articles de fond arrow Buggy or not buggy. D'où viennent nos petites machines ?
Buggy or not buggy. D'où viennent nos petites machines ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Mac Rodgers   
11-04-2006

Je me propose de parler des huit constructeurs répertoriés jusque là :

Les xinling

Fabriqués en chine par l’usine du même nom
http://www.cnxinling.com/
Ces machines sont équipées de moteurs fabriqués sous licences honda. (Terme générique LIFAN- GY6 pour les 150 ; 172 MM pour les 250cc). Deux usines au moins approvisionnent l’usine Xinling en moteur : Zhejiang Taizhou Wangye Power et Chufeng motor.
L’usine Xinling est énorme, et ses volumes de production sont considérables. La finition de ses modèles est tributaire d’une organisation « à la chinoise »…
Ces différents produits ont été commercialisés sous au moins six appellations…La société IT diffusion les propose actuellement sous la marque Heroway.


Les PGO

http://www.pgo.com.tw/
Pionnier en matière de buggy, la société taiwanaise PGO a été la première à proposer du buggy en Europe. Elle est distribuée en France par Euromotor (http://www.euromotor.fr/).
Cette structure est atypique au sens où le constructeur et le distributeur sont commercialement liés.
Des pièces sont chinoises, les buggys peuvent être assemblés en Chine, les moteurs sont fabriqués par PGO ou Kymco à Taiwann (type GY6-licence Honda pour le 150 ; Grand dink Kimco pour le 250). Ces buggys sont développés en France grâce à l’énergie de O. Perraudin (PDG Euromotor). Transmission par chaîne pour le précurseur bug rider 150 et cardans pour le 250.
PGO est leader sur le segment. Ils doivent probablement cette position au soin qu’apporte O. Perraudin dans la mise au point des engins dont il confie la construction aux taiwanais. Nous attendons en particulier avec impatience le 500cc prévu pour 2007.
Avec PGO, pas de surprise, les engins sont strictement distribués par le réseau contrôlé par Euromotor elle-même sous « tutelle » de PGO…


Les Saiting
(Ningbo)

http://www.saiting.com/pr-st250f.htm
Les buggys Saiting sont fabriqués par l’usine du même nom à Ningbo. Les moteurs sont fabriqués sous licence Honda par CF motor. Ces moteurs paraissent robustes et équipent nombre de machine (LF 172MM en 250cc).
Un soin particulier semble être apporté à la finition (relative) et au développement de la machine.
Ces engins nous ont été dévoilés en France par ALP IMPORT (http://www.alp-import.com/index.asp?code_1=221) et « crosrider » en Belgique.
Ils sont actuellement également commercialisés sous la marque Gospeed .
A noter que chaque enseigne apporte sa touche personnelle à la même base. Les différences viennent également des rapports entretenus entre l’usine et les différents importateurs…


Les Xingyue (Shanghai)

http://www.xingyue.com/
Récemment apparus sur le marché, ils sont importés par L’importateur Tomdo et distribués par imagik quad. (http://imagikquad.fr/index.php )
Ce sont les seuls buggys à être équipés de différentiels et de cardans sur toute la gamme, les tom gun 150, 250 et 300.
Essayés récemment, ces engins paraissent robustes et devraient attirer une clientèle de loueurs.
L’importateur Minico a également mis ces engins à son catalogue.
Ces engins sont équipés de moteur LINHAI fabriqué sous licence Yamaha.
http://www.linhaigroup.com/english/aboutus.asp


Les DAZON

http://www.peoplesmotor.com/leisure_vehicles/leisure_vehicles.htm
PMI Dazon Arizona a une grande expérience dans le buggy. Souvent cité comme concepteur du châssis originel à la base de toutes les copies… Les engins sont fabriqués à l’usine de Shanghai moteur et châssis. Nous pouvons penser que l’approvisionnement en pièces est également disparate compte tenu de la qualité de fabrication similaire aux autres chinois.
Les moteurs sont des licences HONDA, (150 GY6, 250 172MM) à noter que le 250 et le 175 ont connu à leur début des problèmes de chauffe qu’a assumé l’importateur français MINICO. (http://www.minico.fr/ ). Ces engins sont distribués au Benelux par Nan buggy qui participe pour une grande part au développement des machines. Le 1100cc avec moteur SUZUKI est particulièrement attendu.


AXR

http://www.axrdistribution.com/
Récemment lancé sur le segment du buggy de poche, AXR a fait un choix commercial et industriel ambitieux : Construire un buggy en France sur la base d’un concept original équipé par un moteur italien MORINI de 400cc.(équipant certains engins Suzuki et Malagutti)
Ce choix a séduit nombre de clients, qui ont vu là un gage de pérennité de l’engin et des services associés. Il s’avère, que même si la qualité perçue est bien meilleure, quelques ennuis de jeunesse viennent entacher le plaisir des pionniers. Mais jusqu’à présent, le SAV a bien réagi… Pourvu que cela dure…


Secma

http://pro.nordnet.fr/secmavehicule.com/
Peu de chose a dire sur ce constructeur français qui construit et diffuse des machines réputées excellentes à moteur italien (Lombardini) Le Fun Quad, n’est pourtant pas encore un « vrai » buggy de poche…. Un produit spécifique devrait venir combler ce manque…


Kinroad

http://www.kinroad.com/byqa/index.htm
Les buggys kinroad sont importés par des enseignes qui les badgent à convenance (comme les xinling)
Ils sont fabriqués par L’usine chinoise Kinroad Xintian Motorcycle Manufacture Co., Ltd
Peu diffusés, ces engins nécessitant une préparation adéquate pour être fiables, ont déçu nombre de revendeurs.


Pour ce qui concerne les cylindrées plus grosses, je ne connais que le 650 de Hubei Machinery qui soit arrivé jusqu’à nous en quelques exemplaires non homologués.
http://www.fotma.com/Products/Product396.htm

Un 800cc serait en préparation.

D’autres usines préparent un 650… Celui de Saiting n’est pas encore prêt aux dernières nouvelles.


En espérant que ce tour d’horizon, qui me parait exhaustif, vous aide dans votre approche de ce passe temps épatant, je vous rappelle qu’aucun buggy de poche n’est à l’heure actuelle exempt de reproche. Pourtant, en une année, des progrès considérables ont été fait, et la connaissance de l’environnement de ces engins s’est beaucoup étoffée, notamment grâce a l’activité tenace du BPAF…

(Article 14 du 11/04/2006)



 
Recherche sur le site
Qui est en ligne
© 2017 Le site du BPAF - Buggy de Poche à Fond
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.