Accueil arrow Articles de fond arrow PGO mise sur la nouveautÈ plutÙt que sur la pÈrennitÈ
PGO mise sur la nouveautÈ plutÙt que sur la pÈrennitÈ Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Mac Rodgers   
13-11-2005

Le bas blesse surtout ici :

Le rÈseau de concessionnaire et de revendeur est trËs inÈgal : Entre ceux qui ont du stock et ceux qui sont ‡ la merci de líapprovisionnement asiatique, deux mois de plaisir sont sacrifiÈs. Entre le concessionnaire passionnÈ, qui saura trouver la rÈponse ‡ la question de son client et le revendeur occasionnel, trËs loin des considÈrations de son client, il y a un mondeÖ

AlorsÖ fatalitÈ ? Faut-il faire avec les rËgles imposÈes par les fournisseurs asiatiques en terme díapprovisionnement ? Certes pasÖ Et ma plus virulente critique est bien sur ce plan : Líengin níest pas mauvais, mais sa commercialisation doit Ítre amÈliorÈe. Dans le cas qui nous intÈresse, le distributeur níest pas ‡ la merci du constructeur, puisque Euromotor est dÈtenu ‡ 45% par PGO. La marque devrait aider son partenaire distributeur pour que son rÈseau soit alimentÈ en piËce de faÁon ‡ satisfaire les besoins en SAV.

Bref, une partie des bÈnÈfices pourraient Ítre investis dans líamÈlioration du suivi clientËle.

A ce titre, díailleurs, je pense que PGO paye cash cette erreur : Les ventes du BR 250 ne sont pas ‡ la hauteur de celle du 150Ö

Le marchÈ se rÈgule de toute faÁon ‡ un moment o˘ a un autreÖ La concurrence nivelle les prix et la qualitÈ, et le client fini par y trouver son compteÖ Pas si simple ! La rÈputation díune marque dans ce domaine est salutaire. Nombre de futurs clients auraient aimÈ miser sur une enseigne ‡ la rÈputation infaillible, plutÙt que de chercher líalternative risquÈeÖ

Dans ce contexte, le comparatif prÈparÈ par le BPAF avait líavantage díexister et de prÈtendre Ítre un outil díinformation identifiÈÖ

Nous savons maintenant que les choix industriels de PGO sont encore une fois de plus couplÈs avec une politique marketing trËs ´ agressive ª.

PGO abandonne la commercialisation de líactuel BR 250 et mise sur la prÈsentation díun autre produitÖ

Pourquoi pasÖMais quel avenir pour eux qui ont dÈj‡ un BR et qui souhaite le garder ?...

Le 150 est il suffisamment ´ amorti ª pour que la mise ‡ disposition de cet engin ne soit pas intÈressant pour PGO ?

Apparemment le pari de PGO cíest de vendre plus de ´ nouvelles ª machines, que díengins connus et rÈpertoriÈs par les usagers que nous sommes (avantages et dÈfauts compris).

Líavenir dira si la ´ cible client ª buggy se comporte comme celle des automobilistesÖ

Car jusquí‡ prÈsent, cíest toujours la nouveautÈ qui se vend le mieuxÖ Certains, dont je suis, le dÈploreÖ

(Article 11 du 13/11/2005)

 
Recherche sur le site
Qui est en ligne
© 2020 Le site du BPAF - Buggy de Poche à Fond
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.