Accueil arrow Articles de fond arrow PGO: de bons produits. Euromotor: les dérives d'un rapport de forces ...
PGO: de bons produits. Euromotor: les dérives d'un rapport de forces ... Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Mac Rodgers   
18-06-2005
PGO: de bons produits. Euromotor: les dérives d'un rapport de forces déséquilibré entre le constructeur, les importateurs, les distributeurs et les clients.

Le BPAF ne peut que se réjouir d’avoir pu profiter des impressions de Jean BEVER qui a essayé le bug rider 250 PGO mis à disposition par Jean Marie ( PHILCO - Importateur PGO Benelux).

Assurément, cet engin est bien né, malgré les échos d’ennuis techniques constatés après les premiers essais. Il semble que ces faiblesses n’entachent en rien les aptitudes de ce nouvel engin qui s’affirme comme le meilleur buggy du segment à l’heure actuelle.

Le retard de livraison des engins sur la France et la Belgique devient même par certains aspects, un élément positif dans la mesure ou ce retard serait justifié par la mise à niveau des engins en Chine.

PGO fabrique donc un produit digne du marché européen et nous espérons que cet engin contribuera à l’élargissement de la pratique du buggy en Europe.


Pourtant, un certain nombre de choses nous dérange…

Cette grande firme continue d’entretenir le goût du secret et de la communication minimaliste.

Le BPAF aurait aimé être un interlocuteur partenaire de l’entreprise leader sur le marché. D’autant plus que nous rendons à PGO-Euromotor un service considérable en terme de marketing : les outils de communication que nous avons mis en place ne parlent que de ses produits.

Nous avons donc forcement besoin d’informations pour alimenter les conversations, qui de toute façon, font la publicité de leur catalogue. Il serait de bonne guerre d’alimenter et surtout de circonscrire les canaux par lesquels les informations doivent passer. Nous en sommes autrement réduits à nous satisfaire de la rumeur. Chose qui pour nous est inconfortable…

Tout comme est inconfortable une politique de communication officielle, contrôlée, unique, voire terroriste…

Nous ne sommes pas dupes ! La structure SARL d’Euromotor permet à PGO d’en avoir le quasi contrôle. De ce point de vue, les importateurs et les distributeurs sont ipso facto soumis à la politique commerciale du constructeur !

PGO est tout puissant ! Pas une tête ne doit dépasser ! Et dans la mesure où les engins se vendent comme des petits pains, c’est la loi du marché (celle de PGO) qui l’emporte. Les utilisateurs peuvent demander ce qu’ils veulent, dans la mesure ou tout ce qui est fabriqué est déjà vendu, l’effort de communication à faire n’est pas rentable.

Je fais remarquer à PGO : n’est pas rentable, a court terme ! Nous en reparlerons si un concurrent réellement capable pénètre le marché. Nous espérons même l’arrivée de ce concurrent qui rééquilibrerait le rapport de force.

Nous rappelons à ce titre que MINICO mise sur la satisfaction des clients que nous sommes (reprise des engins, recherche de fiabilisation). Nous les aiderons dans la mesure de nos moyens, et en fonction des efforts qu’ils feront, pour qu’ils s’implantent de façon durable sur le segment.



 
Recherche sur le site
Qui est en ligne
Il y a actuellement 1 invité en ligne
© 2017 Le site du BPAF - Buggy de Poche à Fond
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.