Accueil arrow Essais et comparatifs arrow essai utilisateur Alp 800
essai utilisateur Alp 800 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par chidrum16   
22-08-2010
 Essai utilisateur ALP SAITING 800
                       alp small1s.jpg

















L'Alp 800, le BPAF vous l’avait fait découvrir dans sa version de pré série, lors d'un essai chez ALP Import, à l’automne 2008.
 C'est aujourd’hui sa version commercialisée, dont nous vous proposons de lire l'essai réalisé par l'un de ses utilisateurs. 

Généralités
 


Ce buggy, fabriqué par l'usine chinoise Saiting (scooters et vélos électrique notamment) est importé en France par Alp Import, lequel est à l’origine du projet et a participé étroitement au développement du buggy.

Il vient compléter la gamme qui comprenait notamment un 650 cc bi cylindres.

 

La motorisation de type automobile est la même que celle présente sur le 800 Ginomoto, un trois cylindres injection multipoints, de lointaine origine Suzuki.

 

Le prototype essayé par le BPAF fin 2008 a globalement peu évolué, hormis les largeurs de voies ramenées à 1,60 mètre pour être plus à l’aise dans nos chemins.

 

Les défauts des premières séries, livrées mi 2009, ont été rapidement corrigés par Alp, notamment la qualité et le montage des roulements de fusées AR, le volant, le positionnement du calculateur trop exposé à l’humidité, le renforcement des triangles AR, la qualité des sièges  ...

 

Toujours par rapport aux premiers modèles livrés, on notera, indépendamment des modifications citées avant, les évolutions suivantes :

-         déplacement du réservoir, qui devient au passage cylindrique, devant la benne et perte de la jauge électrique au tableau de bord

-         passage du ventilateur à l’arrière du buggy à l’emplacement  de l’ancien réservoir

-         disparition des biellettes de renfort de la jambe Mc Pherson qui bridaient trop la suspension AR selon Alp Import

Principales caractéristiques techniques
 

Moteur : 3 cylindres injection 6 soupapes - 796 cc - refroidissement liquide

Injection : électronique multipoint Bosch Motronic (ancienne génération)

Boite de vitesse : 4 rapports  + MA + différentiel

Transmission : roues AR par cardans

Puissance :       15 KW en version CEE

                        29.5 KW en version libre (sur circuit/voies privées)

Couple :           65 N.m à 3000  - 4000  tr/mn

Suspensions : indépendantes

                        triangles superposés à l’AV

                        simples triangles inférieurs et faux Mc Pherson à l’AR

                        débattements AV/AR : environ 130/150 mm (mesure estimative)

Freins :            4 disques hydrauliques

Roues/pneus :  4 jantes alliage de 14, pneus 27 x 10 x 14

Direction :       crémaillère

Dimensions :      L   2,680 m (sans le pare buffle)

                         l    1,60 m

                         h  1,50 m

Garde au sol :  30 cm

Poids :              480 kg à sec

Empattement : 1,700 m

Réservoir :       30 l  (réservoir principal 20 l + secondaire 10 l) 


Essai statique 

Aspect général  


ar small.jpgchamps small.jpg                

Ce buggy a une « bonne bouille sympathique » qui n’est pas sans rappeler certains buggies des années 80.

 

Vu de l’arrière il se donne de faux air de RZR avec sa benne haute et ses feux relevés. 


La qualité des éléments de carrosserie (moulage), leur découpage et ajustement de même que la peinture seront jugés (trop) grossière par des acquéreurs exigeants.

 

alp small 3.jpg
La benne relevable (pour l’accès à la mécanique) et facile à charger, sera appréciée par les randonneurs ou raideurs.

Elle peut facilement être démontée mais supposera de repositionner des feux et clignotants sur le châssis.



Un pare buffle intégrant une platine porte treuil est fourni et ravira les baroudeurs qui pourront ainsi y fixer leur accessoire préféré


Poste de pilotage 


On trouve 2 sièges baquets (équipés de harnais) réglables en longueur et inclinaison. Un plancher en aluminium  court de l’AV à l’AR du buggy.

 

tb de bord small alp.jpg

Un volant, maintenant de bonne qualité, prolonge une colonne de direction réglable en hauteur  qui supporte le commodo des phares et clignotants.
 

                                            

Le pédalier est de type karting, avec des  pédales fixée au plancher et articulées à leur base. On regrettera toutefois le peu de place pour poser son pied gauche.






compteur small.jpg



Le tableau de bord en résine est minimaliste et accueille un bloc compteur comportant également une jauge de température une jauge d’essence, un compte tour, le kilométrage total (km ou miles) et un compteur horaire.






On note également e d'un gros « bouton rouge » pour le klaxon.
Pas de fonction de km partiel ni d’horloge et la  jauge d’essence n’est pas raccordée faute de capteur dans le réservoir, c’est  regrettable. 

Compartiment moteur/câblage 


faisceau small.jpg


La connectique du faisceau de l’injection électronique est étanche, ce qui n’est pas le cas de celle du reste du faisceau, bien qu’également de type automobile.

 






Le moteur est solidement fixé sur de gros silentblocs, idem pour le silencieux d’échappement de type moto/quad.

 

Tout est à sa place à l’exception des fusibles et relais qui sont en vrac et pas vraiment protégé. Un effort aurait pu être fait de ce côté là.

Châssis 


Le châssis  a visiblement été conçu pour résister à un usage sévère. Les soudures sont de qualité très acceptable, dommage que le même soin n’ait pas été donné à la peinture et à la préparation des aciers, le buggy a déjà des points de rouille.

 

Le train AV est réglable en carrossage (rotules inférieures et supérieures) et en pincement (parallélisme). Le carrossage du train AR est également réglable.

 

Tous les éléments (fusées, rotules, freins, …)  proviennent de l’automobile et sont donc largement surdimensionnés. Les triangles sont tous munis de graisseurs.

 

Le passage des câbles, gaines et leurs fixations gagneraient à être améliorés.

Enfin, pour les initiés, ALP annonce remplacer les roulements d’origine par des modèles de marque SKF avant la livraison. 

Essai dynamique 


Contact, le 3 cylindres démarre au quart de tour sans starter à actionner grâce à l’injection électronique.
Le bruit est agréable et assez logiquement typé automobile.


Sur route 


Aller on oublie sa berline aseptisée bardée d’aides à la conduite et où tout se manœuvre avec le petit doigt, retour au minimum 40 ans en arrière.

 

La direction plutôt directe ( moins de 2 tours de butée à buée) se manœuvre sans trop forcer, les vitesses passent bien, la commande de boite est agréable avec un débattement de levier court

 

Le freinage sans assistance demande « du jarret » . La course est réduite mais quand on appuie ce qu’il faut ça freine, très bien

 

Où ça se gâte c’est en matière de tenue de route :

La combinaison des pneus ballons d’origine à gros crampons et du jeu important au point milieu de la direction, comme sur beaucoup de buggies, vous renvoie à la tenue de route des voitures des années 50/60, je vous avais prévenus.

En d’autres termes, c’est plutôt imprécis et « flottant » au début, même si on s’y habitue assez vite.

 

Un réglage du jeu « d’entre dents » de la direction et une monte en pneus TT « plats » radiaux  devraient toutefois pouvoir améliorer la situation et notamment la précision du train avant.

Ce dernier demandera un réglage de carrossage négatif pour ceux qui souhaitent compenser la forte prise de carrossage positif en charge.

 

L’amortissement de qualité chinoise, dans ces conditions, donne satisfaction. Le buggy vire plutôt bien grâce au différentiel arrière et est confortable.

 

La vitesse de pointe est rapidement atteinte avec le pont court et d’une manière générale le buggy permet de s’intégrer sans problème à la circulation automobile.


En tout terrain
 


champs 1 small.jpg


Confortable, pas trop bruyant, de dimensions compactes ce buggy est dans son élément en randonnée.

 








champs 2 small.jpg


La garde au sol autorise le franchissement et les ornières sans trop craindre de se poser et la motricité est bonne avec les pneus « agricoles ».










On constate également que les angles d’attaque, de sortie ainsi que l’angle ventral ont été pensés pour le franchissement.

 

Le pont court permet d’exploiter au mieux le moteur sans avoir à changer en permanence de rapport. Le franchissement et l’attaque de montées, même hard, se font sans appréhension grâce à la disponibilité du moteur.

 

Sur piste ou chemins, en conduite rapide, on retrouve le défaut noté sur route, amplifié par le terrain avec en prime, des amortisseurs et un train avant pas très à l’aise en conduite rapide. Le poids non suspendu important participe lui aussi au phénomène, les trains roulants, on l’a vu, provenant de l’automobile.

   

Enfin ne lui demandez pas trop de sauter ni de faire du circuit d’endurance,  il n’a pas été conçu  pour ça et saura vite vous le rappeler et quand cela deviendra « limite », l’empattement court, utile en d’autres circonstances, n’arrangera toujours pas les choses. 

Conclusion

Les plus :

Compact et robuste - poste de pilotage largement réglable (volant dossier, assise) - dimensionnement du châssis et des périphériques - moteur 800 cc à injection - faible consommation - capacités de franchissement  - roues de 14 - direction directe – présence de graisseurs sur toutes les articulations - trains AV et AR réglables 

Les moins
 :

Qualité insuffisante des éléments de carrosserie et peinture/finitions  - amortissement en TT/piste (amortisseurs AV en particulier) - tenue de route avec les pneus d’origine  - géométrie du train AV - équipement du tableau de bord « cheap » - pas de place pour poser le pied gauche dans le poste de pilotage


Pour qui :

De préférence les adeptes de la randonnée ou du raid (prévoir dans ce dernier cas de changer les amortisseurs par de l’adaptable de type EMC) mais aussi pourquoi pas, pour les adeptes du tuning qui voudraient en faire un « street road ».

Pour les adeptes du « trialisant », l’absence de blocage de différentiel imposera de soigner les trajectoires et les transferts de masse sous peine de rester bloqué.

Chridum16    
 
Recherche sur le site
Qui est en ligne
Il y a actuellement 1 invité en ligne
© 2017 Le site du BPAF - Buggy de Poche à Fond
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.