Accueil arrow Articles de fond arrow Le buggy en France ces dernières années: c'est pas dans la poche !
Le buggy en France ces dernières années: c'est pas dans la poche ! Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
25-12-2011

Le marché actuel

Longtemps organisé autour de Shanghai dans la province de JIANGSU et Jusqu'à Changzhou sur un axe Ouest/Nord-Ouest, cette activité a aussi gagné vers le sud, jusqu'à la province du ZHEJIANG (Ningbo, Jinhua) qui s'est fortement industrialisée ces dernières années.

La qualité des engins a visiblement suivi cette montée en puissance de l'outil industriel chinois. Nous pouvons dire que deux types d'usines s'occupent de nos engins.

Des unités d'assemblage importantes et bien structurées, mais qui s'occupent de tellement d'autres produits, qu'il est impossible pour un européen de devenir prescripteur tant les volumes sont bas. (Kandi, Kinroad,...). Et des plus modestes (Saiting, Donfang,...) qui sont peut-être plus à l'écoute, mais dont l'outil industriel et le savoir-faire sont limités.

Il semblerait à présent que les motoristes nouent des relations de plus en plus étroites avec les assembleurs de façon à maîtriser plus finement la production des engins sur lesquels les moteurs sont montés...Ce qui est certain, c'est qu'en trois années, les engins ont considérablement progressé.

Les cylindrées tout d'abord ! DAZON était précurseur en utilisant dès 2005 un 1100cc pour animer le gros buggy commercialisé par feu MINICO.


photo18.JPG
Précurseur en terme de « gros buggy » Minico puis Ichiban auront du mal à mettre le DAZON 1100cc au niveau du marché français.


 
Recherche sur le site
Qui est en ligne
© 2017 Le site du BPAF - Buggy de Poche à Fond
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.