Accueil arrow Articles de fond arrow Le buggy en France ces dernières années: c'est pas dans la poche !
Le buggy en France ces dernières années: c'est pas dans la poche ! Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
25-12-2011

De fait, en plus de la qualité intrinsèque de chaque engin, c'est la qualité du réseau de distribution qui lui donne sa valeur. De ce point de vue, le marché achoppe sur un écueil de taille : la demande pour des engins plus puissants existe et les premiers 250cc qui arrivent sur le marché sont décevants au niveau de la fiabilité. Ils conservent une partie cycle « calquée » sur les petits 150cc mais ils doivent subir les assauts d'une utilisation de plus en plus exigeante et de plus en plus tournée vers le tout terrain.

Les engins ne sont pas à la hauteur de ce qui leur est demandé, seuls les utilisateurs avertis, motivés, et aidés par les distributeurs arrivent à faire tourner leurs machines de façon satisfaisante. A ce jeu, de nombreux distributeurs sont dégoûtés et renoncent aux fournisseurs chinois. Beaucoup de clients sont également déçus de leurs engins achetés au détour d'une vente sur Internet ou par des structures mal implantées.


photo09.JPG
Le Joyner 650cc, pourtant disponible à la vente depuis 2005 sur notre territoire aura du mal à trouver un distributeur à la hauteur de la tâche.

photo10.jpg
SYM France, ne prendra pas le risque de distribuer le buggy SYM/CARTER 250cc pourtant alléchant.

La DISALCO, partenaire de la société SYM en France, renoncera par exemple à distribuer un buggy pourtant prometteur (Interceptor 250cc) tant il est difficile pour les européens d'imposer un cahier des charges rigoureux aux usines asiatiques.


 
Recherche sur le site
Qui est en ligne
© 2017 Le site du BPAF - Buggy de Poche à Fond
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.