Accueil arrow Essais et comparatifs arrow BAKUS GTK 400cc. Une gueule de chien ... EnragÈ !
BAKUS GTK 400cc. Une gueule de chien ... EnragÈ ! Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Mac Rodgers   
10-03-2008

photo05.JPGphoto06.JPG
Le compteur digital regroupe les indications indispensables, mais la connectique reste asiatique. On voit bien que l'intÈrÍt de ce buggy rÈside ailleurs que dans sa qualitÈ d'assemblage et de fabrication. Pourtant l'ensemble parait cohÈrent, et rien n'est absolument rÈdhibitoire, si ce n'est que le ventilateur du radiateur ‡ huile devra Ítre mis en marche manuellement quand un tÈmoin s'allume au tableau de bord... Il va falloir rester concentrÈ !

Le pÈdalier est basique et dÈportÈ vers la droite. Heureusement le pied gauche sera confortablement calÈ, le pilotage s'effectuant avec le pied droit exclusivement. Dommage en l'occurrence que les pÈdales soient si proches l'une de l'autre.
Le grand rÈservoir d'une vingtaine de litres est fonctionnel et ferme ‡ clef, mais empiËte hÈlas sur l'espace utilisable du porte-bagages...

CÙtÈ suspension, on a affaire ‡ une double triangulation ‡ l'arriËre comme ‡ l'avant, c'est un bon choix. Les amortisseurs sont basiques mais les rotules ÈquipÈes de graisseurs (pas toujours accessibles !). Globalement, nous sommes sur la rÈserve quant ‡ la qualitÈ de ces ÈlÈments, mais en route ils, assurent un amortissement tout a fait convenable.
La transmission finale, sans diffÈrentiel, est assurÈe par des cardans.

photo07.JPGphoto08.JPG


 
Recherche sur le site
Qui est en ligne
Il y a actuellement 4 invités en ligne
© 2020 Le site du BPAF - Buggy de Poche à Fond
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.