Accueil arrow Essais et comparatifs arrow Carter Interceptor GTR 250 : la Sym(der) mobile
Carter Interceptor GTR 250 : la Sym(der) mobile Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Mac Rodgers   
10-06-2007
photo02.jpgphoto03.jpg

Ce nouveau modËle de buggy qui sera commercialisÈ via la sociÈtÈ DISALCO, est nÈ díune collaboration entre deux grandes entreprises .Une marque amÈricaine installÈe depuis longtemps sur le segment du buggy : la CARTER, et une enseigne taÔwanaise, la SYM, bien connue pour líexcellence de ses moteurs.

De fait, ce modËle assemblÈ en Chine, mais conÁu par les amÈricains et motorisÈ par la SYM, tranche en terme de qualitÈ perÁue si on le compare avec certains buggies chinois qui circulent. Peinture, assemblage, visserie, qualitÈ des matÈriaux et des pÈriphÈriques sont des paramËtres tendant ‡ donner confiance.

On sort du buggy chinois pour ´ toucher ª au buggy taÔwanaisÖ La marche est perceptible. Sera-t-elle salutaire ?

A l'arrÍt

Il síagit díun buggy de taille ´ raisonnable ª compte tenu de ce que nous avons vu derniËrement. Avec 150 cm de large ‡ líavant, et 162 cm ‡ líarriËre pour les trains roulants, líensemble est ÈquilibrÈ, et le look rÈussi. Toutefois, líarriËre Ètant plus large que líavant, cela donne un aspect un peu lourdaud au buggy vu de profil. Rien de grave ! Car les plastiques noirs relËvent avantageusement la ligne de líengin, et les phares ÈquipÈs díampoules europÈennes (enfin !) soulignent líidentitÈ du buggy en lui donnant une bouille particuliËre. Bref, pour le look, cíest plutÙt rÈussi.

photo04.jpg


 
Recherche sur le site
Qui est en ligne
© 2021 Le site du BPAF - Buggy de Poche à Fond
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.